Le budget aidera les entreprises à recruter, investir et innover


Communiqué officiel 

« Pour créer de la richesse, les entreprises doivent investir, innover et recruter davantage. La FCCQ et la CCM retrouvent dans le budget 2017-2018 des mesures concrètes et bien conçues pour soutenir les entreprises dans ces actions », ont déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et Frédéric Corriveau, président de la Chambre de Commerce de Montmagny (CCM).
 
Recruter – Face au défi démographique que connaît le Québec, les entreprises éprouvent régulièrement de la difficulté à trouver des travailleurs qualifiés, ce qui freine leur expansion. La FCCQ et la CCM avaient proposé une série de recommandations pour accroître l’offre de main-d’œuvre. Le budget 2017-2018 contient plusieurs mesures qui favoriseront le choix, par les jeunes et les travailleurs, des métiers en demande, ainsi que le développement par les travailleurs en emploi de leurs compétences sur la vie entière. La FCCQ et la CCM apprécient particulièrement les budgets accordés pour promouvoir les métiers en demande, favoriser l’intégration des travailleurs immigrants, pour favoriser l’accès aux études à temps partiel en formation professionnelle et technique et pour accroître l’accessibilité à la formation continue et à la formation d’appoint dans le secteur professionnel des cégeps et commissions scolaires.
 
Investir – Les entreprises doivent constamment investir pour améliorer leur productivité. La FCCQ et la CCM avaient demandé une mesure temporaire d’amortissement en un an de l’ensemble des dépenses en capital. Le budget répond en partie à cette demande, de deux manières. D’une part, en ajoutant à l’amortissement existant des dépenses en capital en matériel de fabrication des entreprises manufacturières une déduction additionnelle de 35%. D’autre part, il ajoute le matériel informatique aux catégories de biens admissibles.
 
Innover – L’innovation dans les produits et les procédés de production représente la clé de la compétitivité future des entreprises. La FCCQ et la CCM avaient demandé au gouvernement de mieux soutenir la chaine complète de l’innovation, de la recherche fondamentale à la commercialisation. Le budget 2017 répond à cette demande, notamment par une mesure pour soutenir les organismes voués au transfert et à la commercialisation des innovations.
 
Entrepreneuriat – Le dynamisme entrepreneurial est l’un des déterminants de la prospérité future. La FCCQ et la CCM avaient proposé des mesures pour favoriser une culture économique qui valorise la prise de risques et la liberté d’entreprendre, dans un écosystème entrepreneurial qui tient compte de l’évolution des technologies et des marchés. La FCCQ et la CCM se réjouissent de voir inscrites au budget des mesures qui stimuleront le potentiel entrepreneurial des Québécois et qui constitueront le futur plan d’action en entrepreneuriat.
 
Fardeau fiscal des entreprises – Les entreprises qui ont la capacité de choisir la juridiction dans laquelle elles investissent comparent la charge fiscale globale dans chacune d’entre elles. La FCCQ et la CCM ont toujours demandé au gouvernement de ramener le fardeau fiscal des entreprises à un niveau compétitif par rapport aux juridictions voisines, notamment l’Ontario. Le budget 2017 poursuit dans cette orientation en maintenant les réductions du taux de cotisation au FSS et du taux d’imposition des PME manufacturières, annoncées précédemment, qui donneront leur pleine mesure cette année et l’an prochain.
 
Finances publiques – L’investissement privé est favorisé quand les investisseurs perçoivent le risque d’une hausse du fardeau fiscal. Le degré d’endettement d’un gouvernement est un indicateur parlant à cet égard. C’est pourquoi, pour favoriser l’investissement privé, la FCCQ et la CCM appuient résolument le gouvernement dans son orientation de réduire sa dette. Le budget 2017 démontre une constance à cet égard en prévoyant un versement 2,5 milliards au Fonds des générations. Toutefois, le gouvernement n’a toujours pas donné suite à la recommandation du Vérificateur général à l’effet de fixer des cibles intermédiaires en matière de diminution du ratio d’endettement. Rappelons qu’un objectif avec une échéance dans neuf ans (2026) n’est pas contraignant quand un mandat électoral ne dure que quatre ans.
 
Transfert d’entreprises – La FCCQ et la CCM militent depuis longtemps en faveur d’un ajustement des règles fiscales qui permettraient aux entreprises d’avoir en mains les outils nécessaires pour réagir adéquatement aux offres d’achat non sollicitées et des mesures pour faciliter le transfert générationnel de nos entreprises. Elle se réjouit de voir ces mesures inscrites au budget. Aussi, elle réclamait depuis longtemps un ajustement des règles fiscales afin de donner la flexibilité nécessaire aux bâtisseurs et entrepreneurs désirant céder le contrôle de leur entreprise à des membres de leur famille ce qui figure au budget.
- 30 -
  Chambre de commerce de Montmagny
6, rue St-Jean Baptiste Est, local 221
Montmagny (Québec)  G5V 1J7
Coordonnées :
Téléphone : 418 248-3111
Télécopieur : 418 241-5779
Courriel : info@ccmontmagny.com
Pour nous écrire
  Propulsé par creaWEB - iClic.com © La Chambre de commerce de Montmagny - Tous droits réservés